Des saules de plus en plus solitaires

Published by Alfred on

Opération cerclage de saules.

Samedi 9 décembre 2017, sous l’impulsion de la municipalité de Pierre-la-Treiche, une équipe composée de Xavier Colin, maire de la commune ainsi que de membres de l’association pierrate des pêcheurs et du club de canoë-kayak ALTCK ont protégé les saules de l’appétit ravageur des castors à l’aide de grillages.

Réintroduction des castors dans la Moselle en 1983.

Après avoir été chassé pendant plusieurs siècles, le castor avait pratiquement disparu de nos régions au début du XXème siècle. Il a été réintroduit à l’initiative du GECNAL (Groupement pour l’Étude et la Conservation de la Nature en Lorraine) dans la Moselle en 1983. Actuellement une population de 6/8 individus a été recensée par le GEML (Groupe d’Étude des Mammifères de Lorraine) aux environs de Pierre-la-Treiche.

Alimentation du castor.

Le castor se nourrit exclusivement de végétaux : verdure des berges au printemps et en été, écorce des arbres en automne et en hiver. Priver un arbre d’écorce équivaut à la disparition des tissus responsables du transport des substances nutritives fabriquées par les feuilles (photosynthèse). Il s’ensuit que les racines se trouvent privées d’aliments nécessaires à leur survie. Les parties aériennes dépérissent et meurent au fur et à mesure que les réserves s’épuisent.

Extrait de la synthèse du GEML.

Objectif du cerclage des saules

L’action “cerclage des saules” avait donc deux objectifs :
– d’une part assurer la biodiversité des arbres le long de la Moselle . Les frênes sont déjà en voie de disparition à cause de l’attaque intraitable d’un champignon et peu d’essences sont adaptées  à un sol très humide. L’aulne glutineux devient envahissant. Que se passerait-il s’il était à son tour victime d’un ravageur ?
– d’autre part assurer la pérennité de la présence du castor en tentant de rediriger son alimentation vers l’aulne.
Une vingtaine de saules ont été protégés pendant cette opération.

 

Categories: Vie du club